Notre solution a changé leurs vies !

Découvrez les mots de celles et ceux pour qui élOvi a eu un impact considérable.

Note : les témoignages présentés ici n’ont été ni retouchés ni corrigés. Le bon comme le mauvais : tout est spontané ! (Seuls les messages sans rapport n’apparaissent pas.)

Je cherchais depuis bien longtemps un système de filtration de l’eau de qualité. Cette solution blindée m’a immédiatement séduite. Elle distribue de l’eau pure en continu à hauteur d’un litre par minute, ce qui est très rapide pour un appareil ayant un tel niveau de filtrage (4 filtres et une membrane d’osmose inverse).

Un petit testeur, fourni avec l’Elovi’eau, me permet de contrôler le niveau de filtrage de mon eau qui est à 3 ppm, on est donc proche de  la perfection. Enfin, ce système est absolument unique grâce au vortex magnétique qui dynamise l’eau pure en sortie et au blindage qui empêche tout courant électrique (prises de lave-vaisselle, de lave-linge…) de dénaturer l’eau, ce que je peux facilement contrôler car je suis équipée d’un détecteur de champ électrique.

Je suis donc plus que ravie de mon achat et je le recommande vivement !

Sylvie R. (Toulouse)

J’avais lu quelques témoignages et assisté à un stage avec Les Pieds à la Terre mais jusqu’à emménager début 2019 dans un logement équipé d’un compteur Linky, je ne croyais pas à ses effets supposés sur la santé. Enfin, je ne les croyais pas aussi importants et évidents…

Il m’a suffi de 3 semaines de cohabitation forcée avec ce « compteur intelligent » pour qu’une longue liste de syndromes se développe. Les plus impressionnants ont été la perte quasi totale du sommeil (un cycle de 3h par nuit) et de l’envie d’aller me coucher, une impression de fausse énergie qui s’estompait dès que je quittais mon domicile plus d’une heure pour me laisser sur les rotules, un appétit complètement déréglé avec une envie presque compulsive de sucres rapides et de caféine… Et une perte générale de repères par rapport à mon rythme menstruel.

Pour moi qui travaille à domicile ce fut une période très difficile car je n’avançais plus dans mes tâches, j’étais dissipée, peu efficace et je mettais donc plus de temps à mener à bien mes dossiers courants.

Un jour, en allant dans le cellier où est installé le Linky, j’ai vu que mes courges s’abîmaient. Or les années précédentes je les conservais sans peine jusqu’à la fin mars ! Là nous étions fin janvier seulement… Et le lieu était pourtant moins humide et a priori plus à même d’en permettre la conservation que le précédent.

Mes proches ont également constaté mon visage creusé, les cernes et un état d’épuisement qui conduisait à une forme de brouillard mental et de capacité d’attention très limitée. Je ne retenais plus les informations et me retrouvais parfois au milieu d’une pièce sans plus savoir ce que j’étais venue y faire.

Rien d’autre n’avait changé : mes loisirs, mes temps et charges de travail, mon alimentation… J’ai tout passé en revue avant de me rendre à l’évidence : soit j’allais vivre dans un lieu où ce compteur n’existait pas encore, soit je faisais installer un dispositif pour le neutraliser.

Le soir même où l’éLOVi’élec a été installé la différence s’est imposée comme une évidence. J’ai dormi 8h d’une traite… et je me suis remise à rêver ! Je ne m’en étais même pas rendue compte mais j’avais cessé de rêver la nuit. Il m’a évidemment fallu quelques semaines pour récupérer de l’épuisement général. Mon sommeil est revenu à des cycles réguliers et je peux passer des nuits d’une traite, j’ai recommencé à me passer de café et suis revenue à une consommation tout à fait modérée de sucres rapides, j’ai retrouvé la sensation d’endormissement et le besoin d’aller me coucher. Mon état s’est nettement amélioré – et bien heureusement ! – j’ai aussi pu reprendre conscience de mes cycles menstruels.

Ma vivacité revenue, j’ai pu retrouver une capacité de travail plus habituelle.

Je me félicite de cet investissement, qui était pour moi indispensable, et j’apprécie de pouvoir couper l’électricité en sortant de chez moi à l’aide d’une petite télécommande sans avoir à me rendre au compteur (situé à l’opposé de la porte d’entrée). C’était déjà une habitude de couper le compteur électrique lors de mes absences mais là, c’est devenu un réflexe ! Autant dire qu’avec les économies réalisées, l’achat de l’éLOVi’élec prend un autre sens – inattendu et bienvenu.

Enfin, j’ai trouvé un autre espace de stockage pour mes denrées alimentaires périssables, car même avec les filtres et le système visiblement très efficace qui a été installé, je reste persuadée que le compteur Linky a une influence particulière sur les matériaux vivants qui l’entourent.

AM, 39 ans, Sud de la France

Après 2 ans d’utilisation, je suis toujours très satisfaite de mon produit éLOVi’élec. Maman de deux enfants et vivants en région parisienne, il était pour moi indispensable de trouver une solution aux pollutions électromagnétiques.
Nos changements dans nos vies : un meilleur sommeil pour tous à la maison, plus profond et plus régénérant. Fait qui peut semblait particulier, mon mari ne se lève plus la nuit pour aller aux toilettes, il dort d’une traite.
Je recommande ce produit, il peut paraître onéreux mais je trouve qu’il est un bon investissement pour sa santé. Merci.
Stéphanie de familledidiermaisonbonheur

J’ai découvert, par hasard, les nuisances de l’électricité domestique, à un moment de ma vie où ma santé et mon moral étaient devenue fragiles et mon énergie vitale au plus bas.

Avec l’aide de l’association Les pieds à la Terre, j’ai pris conscience de la présence de ces champs électromagnétiques 50Hz dans mon habitation et j’ai pu évaluer leur rayon d’action et leur intensité. J’ai mis en place toutes les mesures de protection et de préservation possibles, dans un bâtiment existant. Ceci pour limiter ces ondes très basses fréquences (ELF), mais aussi les ondes radiofréquences et très haute fréquences. Je suis devenue, à cette occasion, “électroconsciente”. Résidant alors en location, je ne suis pas allée jusqu’à refaire l’installation électrique sous gaine blindée, ce qui reste néanmoins l’option idéale.

Mon état général s’est amélioré rapidement, mais je continuais à souffrir de réveils nocturnes. J’ai alors fait installer un éLOVi’élec, à l’entrée de mon installation électrique intérieure, juste après le disjoncteur. Grâce à une simple télécommande, le dernier couché de la famille coupait l’électricité dans toute la maison (sauf le circuit alimentant le réfrigérateur) depuis son lit. Les circuits électriques se retrouvent ainsi ouverts et sont de surcroit mis à la terre, afin qu’ils ne jouent pas un rôle “d’antennes” susceptibles de capter les champs électromagnétiques (haute ou basse fréquences) environnants. J’ai bénéficié dès la première nuit d’un sommeil réparateur, profond, et je me suis remise à rêver (petit plus non négligeable). Ce vécu personnel m’a permis d’expérimenter combien il est essentiel de permettre au corps humain de se réinitialiser et de se régénérer, toutes les nuits, à l’abri d’agressions externes et notamment de perturbations électromagnétiques.

Les amis et le reste de la famille, réticents ou sceptiques au départ, ont rapidement plébiscité ces conditions nocturnes “à moindre exposition électromagnétique” et se font une joie de passer une nuit chez nous “pour récupérer”. Aujourd’hui, je recommande ce dispositif, quand je rencontre des personnes souffrant de troubles physiologiques (infections, inflammations notamment), psychiques (angoisses, sentiment dépressif…) ou du sommeil. En raison du prix non négligeable du éLOVi’élec, les personnes en bonne santé peuvent, d’après moi, se contenter de couper leur circuit électrique la nuit : ils en ressentiront déjà un grand bénéfice.

Marie, ingénieur, 49 ans, Région Occitanie

Bonjour,
Je suis électricien professionnel et je me suis tourné depuis quelques années vers une électricité plus respectueuse de notre biologie, une électricité bio-compatible.
J’ai proposé éLOVi’élec, l’ex Dream’earth des Pieds à La Terre, dans des maisons en tant que solution pour quasi supprimer les champs électromagnétiques générés par le réseau électrique domestique car je l’avais auparavant installé chez moi pour en valider les effets.
Tous les soirs nous coupions l’électricité et nous avons pu bénéficier d’un sommeil bien meilleur.
Pour ma part la meilleur solution c’est la suppression de ces perturbations que sont les champs électromagnétiques et surtout la nuit et l’éLOVi’élec permet cela.
Christian T.

électricien professionnel

L'”EX” dreamearth…
La peur du silence… La nuit devient active, réparatrice et ressourçante ! Toute la famille voit la différence entre éLOVi’élec branché et le même non activé ! Sans, nous nous réveillons plus difficilement, plus engourdis alors qu’avec nous sommes immédiatement plus frais plus sereins et en forme. Nous l’avons même choisi pour nos vacances…
Merci Jean-Philippe pour tes recherches qui se sont concrétisées, merci ElectroConscience pour cette reconnection.
Virginie D.

Vous aussi, racontez-nous les petits et grands changements que notre solution a pu vous apporter au quotidien.

2 + 8 =